En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur.
En savoir plus et gérer ces paramètres x
accéder au contenu principal de la page

Niveau de dioxyde d'azote dans l'agglomération nantaise

Publié 15/11/2011 - Téléchargé 744 fois

Description

Cette table contient les niveaux moyens annuels de pollution par le dioxyde d'azote enregistrés sur les stations de mesure de l'agglomération nantaise depuis l'année 2005.

LE DIOXYDE D'AZOTE

Origines : le monoxyde d'azote se forme par combinaison de l'azote et de l'oxygène atmosphériques lors des combustions. Ce polluant principalement émis par les pots d'échappement, se transforme rapidement en dioxyde d'azote par réaction avec l'oxygène de l'air. La fabrication industrielle d'acide nitrique est aussi à l'origine de la formation de ces composés.

Évolutions temporelles : en lien avec leur origine automobile, les oxydes d'azote présentent en milieu urbain, deux pics de pollution, le matin et le soir. À l'échelle annuelle, la pollution par les oxydes d'azote est plus forte en hiver, lorsque les chauffages fonctionnent.

Répartition géographique : les taux d'oxydes d'azote sont les plus élevés près des voies de circulation et sous les vents des établissements à rejets importants.

Pour plus d'information : www.airpl.org
Thématique(s) : Environnement
Mots clés : pollution, dioxyde d'azote, niveaux moyens, NO2
Territoire concerné : Nantes
Période couverte : 2005 - 2016

Mises à jour

Mis à jour le : 03/04/2017
Fréquence : Annuelle

Collectivités et organismes

Gestionnaire : Air Pays de la Loire
Propriétaire : Air Pays de la Loire
Diffuseur : Nantes Métropole